Articles

Nous mourrons tous

Cet article, comme vous le voyez dans le titre, révèle la vérité que vous saviez déjà. Mais le but de cet article n’est pas simplement d’affirmer le caractère inévitable de la mort, mais de commencer à vous révéler l’essence de la mort elle-même.

Nous mourrons tous, mais à des moments différents et dans des circonstances différentes.

La mort prend notre corps, permettant à l’âme, après un bref répit, de s’incarner à nouveau. Le cycle de développement de toute créature vivante va du simple au complexe.

Je vous propose d’étudier ce cycle en utilisant l’exemple d’un papillon.

La chenille vit en mangeant tout ce qui correspond à son programme biologique. Ensuite, à un certain stade, tout d’un coup, elle se met à créer et finit par se créer un cocon. Dans ce cocon, elle trouve sa mort, elle se dissout (certains pensent que les ailes d’un papillon poussent sur le corps d’une chenille, mais ce n’est pas le cas). Si on casse ce cocon, on verra qu’à l’intérieur il n’y a que du liquide, et  pas de chenille. Ensuite, à partir de ce chaos se forme un papillon, le papillon sort et pond des larves, beaucoup de larves. Et ce papillon devient Mère des petites chenilles, à qui il transmet son expérience.

L’organisation des insectes est plus simple que celle des humains, mais elle en illustre parfaitement les étapes importantes.

Alors, actuellement, les gens sont au stade de la chenille, ils ne font que manger. Au moment de la mort, ils ne sauront pas former leur cocon, ils ne savent rien sur la dégénérescence, ni sur la création d’un milieu de passage vers une autre réalité. Ainsi, leur Âme ne sera pas en sécurité dans un environnement agressif.

Comment est-ce arrivé?

Avant d’y répondre, je veux vous poser une question.

Comment vivez-vous? Comment vous préparez-vous à la mort?

Vous ne vivez pas, vous existez. Vous ne cherchez absolument pas à savoir d’avantage sur ce passage. Vous laissez à une certaine religion vous emmener quelque part, sans vous intéresser où et comment.

On place une croix ou une église sur les lieux des accidents et de grandes tragédies, là où les gens sont morts. Pour quelle raison ? Pour indiquer que le sacrifice à Dieu est fait et qu’il l’a accepté.

Sans le savoir, involontairement, vous sacrifiez vos proches, votre famille et vous-même à votre religion. Les âmes enterrées selon les coutumes religieuses ne feront pas le passage, elles resterons retenues par des pièges fabriqués par la religion de votre choix pour ses esclaves.

Avez-vous remarqué qu’à l’enterrement, même les gens non religieux, utilisent des symboles ou des rituels religieux ? Tout le monde le fait car il n’y en a pas d’autres. Des obsèques qui ne sont pas faites correctement, rendent l’âme esclave pour l’éternité.

Pour cette raison, je vous invite à étudier le sujet sur la Mort de très près, il concerne chacun de vous.

Vous êtes nés pour vivre. Dans votre vie, vous traversez beaucoup de cycles et apprenez beaucoup de leçons non pas pour finir par la suite dans le royaume d’un dieu religieux, mais pour changer votre plan d’incarnation afin de pouvoir partager votre expérience avec les autres, n’étant plus humains.

Ou pensez-vous que après l’enveloppe humaine il n’y a rien d’autre ?

L’homme, en russe « chelovek », ce qui signifie « tête pour un siècle ». Le corps lui est donné donc pour un siècle, mais nous y revenons encore et encore, car nos âmes sont au service des religions.

Nous allons étudier avec vous les questions de la Vie et de la Mort.

En attendant, je veux répondre à une de vos questions. Doit-on aller au cimetière pour Pâques?

A propos de Pâques, lisez cet article.

Actuellement, dans la nature, c’est le Temps de la Vie. On va donc au cimetière uniquement pour nettoyer les tombes et planter des fleurs, rien de plus. Cette année, à Moscou il y a eu l’interdiction de se rendre aux cimetières en raison de la pandémie de coronavirus.

Ainsi, vous les nettoierez en été et vous en profiterez pour voir s’il y a des objets religieux sur les tombes: les croix, les images. Si c’est le cas, alors la marque d’un esclave religieux est mise sur votre proche.

Écrivez-moi vos questions sur la Mort et je vous répondrai!

Vous pourriez également aimer...

Laissez votre commentaire


Sans commentaires