Articles

Les Saints pas Saints

J’ai déjà expliqué dans mes articles en quoi consiste la notion de sainteté, en russe «sviatost'» du mot «svet» — lumière. Je reviens à nouveau sur ce sujet suite à de nombreuses demandes.

Avec l’arrivée des religions, la sainteté de l’homme a perdu son sens et s’est fait remplacée par sacrifice de sa vie à une religion. Souffrances et tourments désintéressés, refus de la vie terrestre, voilà ce qui offrait la sainteté désormais. Et pourtant, la notion de la sainteté est en rapport avec la réception de la lumière, comme je l’ai déjà expliqué auparavant.

Ce n’est pas en souffrant et en se sacrifiant à une religion que l’homme reçoit de la lumière. Voici pourquoi les saints, dans le sens initial de ce mot, ne sont pas saints. Ils ne sont saints que dans le cadre d’une religion. Toute religion exige de se sacrifier en son nom. Si vous le faites parfaitement bien, vous êtes alors saint. Mais aujourd’hui, nous parlerons des Saints, des vrais Saints.

Illuminés par la lumière de Râ qui représente les rayons du Soleil, traversent toutes les planètes, ces élus sont capables de cumuler beaucoup de Lumière. C’est pourquoi, le rayonnement provenant d’une telle personne, réchauffe les autres et éclaire leurs chemins. Ce sont des élus, qui n’existent plus. Aujourd’hui, on trouve ces échos du passé sur les icônes sous forme de nimbes. Mais les martyrs n’émettaient pas de lumière. Cherchons à recevoir les courants de Râ. Et c’est justement la Foi qui nous permet d’éclairer notre chemin et celui des autres. Mais aussi de réchauffer ceux qui, poussés par la douleur et le froid, cherchent un refuge et le trouvent au sein d’une religion qui les prend pour l’un de ses «moutons» (expression chrétienne désignant les croyants).

Voici ce qui est la vraie sainteté.


Lisez à propos de ces gens dans l’article «La voie vers Dieu».

Vous pourriez également aimer...

Laissez votre commentaire


Sans commentaires