Articles

Les biens de la Terre

Généralement, on distingue les biens spirituels et les biens matériels. Les religions ont établi un tabou sur tout ce qui est matériel, et ont qualifié l’argent de « mal ». Néanmoins, pour être honnête, ce sont des gens ordinaires qui ont commencé à nier les biens matériels dans les proverbes et les dictons. Par exemple : « La pauvreté n’est pas un vice ».

Mais l’essence des mots restait conservée.

La pauvreté (en russe « bednost ») c’est un malheur (en russe « beda »).

La richesse (en russe « bogatstvo ») c’est ce qui vient de Dieu (en russe « bog »).

Mais l’évident est devenu invisible. À ceux qui l’on vu on a dit qu’il s’agissait de richesse spirituelle. Regardons la vérité en face et parlons des biens de la Terre. Effectivement, les biens de la Terre comprennent tous les biens.

Pourquoi une personne est-elle née dans une famille pauvre? Et l’autre dans une famille riche? Pourquoi une personne vit-elle dans la capitale ? Et l’autre à la campagne ? Parce qu’il existe une ressource acquise dans une vie antérieure. Mais on nous répétait continuellement que l’on ne pouvait rien emporter dans sa tombe. C’est faux ! Bien sûr que si, on le peut ! Dans certaines cultures, il était d’usage d’enterrer la personne avec sa richesse, afin que son âme puisse l’avoir dans l’au-delà. Est-ce que c’est primitif ? Pas du tout. Ce qui est primitif, c’est de ne pas savoir que toutes nos ressources auront l’influence sur nos descendants et sur nos vies ultérieures.

Les biens spirituels.

Alors, les biens spirituels. De quoi s’agit-il ? En effet, qu’est-ce que la spiritualité ? L’esprit est une substance qui se nourrit grâce à l’énergie de la Lignée familiale et peut être gonflé comme un muscle. D’où l’expression « fort d’esprit ». La personne forte d’esprit avance sur les chemins de la vie sans aucune source de motivation extérieure, elle obtient ce qu’elle veut et ne se plaigne jamais.

Remarquez que dans les religions, chaque appel à Dieu contient un appel de secours : « délivre-moi », « épargne-moi », et cetera. En effet, l’esprit des gens religieux (d’ailleurs, ce n’est pas un secret) est remplacé par l’esprit de Dieu. Ainsi, après avoir reçu en prothèse l’esprit de Dieu religieux au lieu de son propre esprit, la personne n’aura plus jamais de biens spirituels. Mais qu’en est-il des biens matériels ? Le non respect de l’argent, le refus des valeurs matérielles, l’adhésion à une religion qui ordonne aux gens d’être pauvres — tout cela prive définitivement d’argent non seulement la personne adhérente, mais également toute sa lignée familiale.

La pauvreté (en russe « bednost ») vient du mot « malheur » (en russe « beda »).

La pauvreté est un défaut ! La pauvreté vient du malheur. La pauvreté spirituelle et matérielle se forme lorsque vous vous perdez vous-mêmes et acceptez les prêches d’une religion qui considère comme richesse l’esclavage spirituel vis-à-vis d’un Dieu religieux, et qui refuse la richesse matérielle.

Soyez riche matériellement et spirituellement!


Mère Fidèle à la Foi Initiale, Alena Polyn.

Vous pourriez également aimer...

Laissez votre commentaire


Sans commentaires