La Roue du Temps

Le 15 juin, la Journée Verte

On a essayé de donner beaucoup de noms à cette période de juin quand les jeunes feuilles, déjà bien formées, ornent les arbres par leur verdure. Le chêne révèle pleinement ses feuilles, c’est pourquoi on disait souvent que les jours de la chênaie arrivaient.

Plus tard, avec la spiritualisation de la nature à sa manière, l’homme a commencé à appeler les jours de juin de 15 à 17, les «jours de l’homme vert», croyant que cet homme vert était l’habitant de la forêt, le gardien des arbres. Trois jours de joie consacrés aux forêts vertes et cette prise de conscience que l’Été entre pleinement dans ces droits, c’était merveilleux.
Par la suite, avec l’arrivée de la religion, il était impossible de les supprimer de la Roue du Temps et ils ont été appelés la Trinité. La joie de la nouvelle Force dans les forêts a été remplacée par l’arrachage des branches pour les décorations des églises. Mais jusqu’au aujourd’hui, ces jours verts sont toujours dans nos cœurs. Les forêts et les champs retrouvent leur verdure et nous profitons de la joie de vie avec eux.


Alena Polyn, Mère Fidèle à la Foi Initiale.

Laissez votre commentaire


Sans commentaires