Articles

L’origine de l’homme

L’origine de l’homme

Le sujet sur l’origine de l’homme et ces idées diverses préoccupent toutes les personnes conscientes. Après tout, nous ne savons rien d’où nous venons et où nous nous dirigeons. D’ailleurs, la question du sens de la vie apparaît de la question de l’origine de l’homme ainsi que de l’endroit d’où il a apparu.

Dans chaque religion et chaque culture, l’origine de l’homme est interprétée allégoriquement, une certaine légende est adaptée à chaque enseignement particulier.

L’homme est-il créé à l’image de Dieu? Stop! Mais quel Dieu?

Si nous prenons l’exemple de la Torah, d’où la Bible et le Coran prennent ces racines, nous comprendrons qu’au moment de la création de l’homme «à l’image et à la ressemblance», il y avaient déjà les gens sur Terre. Y compris ce même Dieu décrit dans des livres historiques (ces livres sont considérés comme saints).

Dans la phrase «à l’image et à la ressemblance» se trouve la Vérité.

Le mot «image», en russe dite «obraz», parle du Dieu Raz (on peut traduire ce mot comme «au sujet du Dieu Raz»). «Raz» en russe signifie également «un», « premier », Dieu «Un», c’est le Dieu Primaire de la Lumière, la toute première entité apparue sur Terre.

Quant à la «ressemblance», l’apparence d’une personne dépendait de l’apparence du créateur. C’est la raison pour laquelle les gens appartenant aux religions différentes ne se ressemblent pas. Les ressemblances sont différentes mais le Dieu Primaire Raz est unique.

Tous les gens sont unis par une seule énergie lumineuse divine. Les premières entités sur Terre étaient «lumineuses», elles n’avaient pas de corps. Le nom du premier homme lumineux est ISA, plus tard, dans les légendes appelé JESUS ou RADOMIR.

Il ne s’agit pas d’une personne en particulier, mais des personnes qui s’appelaient toutes ISA. En russe le mot « homme » se prononce comme «chelovek» (composé des mots «chelo» signifiant «tête» et «vek» signifiant «siècle»), c’est-à-dire que l’apparence humaine telle qu’elle est, nous est donnée pour un siècle.

Ensuite, c’est la mort et l’enveloppe humaine sera détruite. Aucune religion n’a aucune idée sur l’origine de l’homme, il ne faut pas croire aux contes religieux. Il n’y a pas de vérité dans les religions car l’humain y est considéré comme un serviteur de Dieu (même s’ ils vous disent que vous êtes le fils ou le petit-fils de Dieu), les serviteurs n’ont pas besoin de connaître la Vérité. Servez, vous n’avez rien d’autre à faire. La légende bien connue du Paradis, où vivaient Adam et Eve, n’est qu’une légende. En réalité, il s’agit de la description de la couveuse de Dieu (comme un lieu où les premiers peuples sont apparus). Dans ce cas particulier, c’est la couveuse de Dieu Yahweh. Pourquoi disent-ils que cette description est sainte et on la distribue à tout le monde? Parce qu’une religion, c’est toujours une sorte de système de gestion.

Je suis pour la Vérité, et la vérité est ainsi : les Dieux qui ont créé le corps humain sont vos Ancêtres Primaires, et vous devez vous adresser à eux. Et le Dieu qui vous a donné la raison, est Dieu Raz. Par conséquent, en russe, le compte numérique commence par Raz (correspond à «un» en français); la lettre A (appelée auparavant Raz, ensuite devenue Az) est la première lettre de l’alphabet.

Je continuerai à vous parler de vous même, mais il sera nécessaire de mettre de côté tous les faux enseignements et religions. Sinon, vous resterez un mouton pour toujours (la religion-même vous appelle ainsi) dans l’étable du propriétaire, qui consomme votre énergie, et vous n’avez rien d’autre à savoir.

À la fin de cet article, j’attire votre attention sur le mot “vieillesse”, dite «starost» en russe, autrement dit «être avec Tara». Tara est un endroit où on stocke des âmes après la mort. On utilise également le mot «tara» en russe pour désigner « un récipient vide ». Tout est cyclique dans la nature, y compris la vie humaine. Nous venons sur Terre, pour apprendre à connaître la matière, pour apprendre à créer. En réalité, le renoncement à la matière n’est pas un exploit, mais une stupidité. Pour être encore plus précise, c’est la trahison de toute la lignée familiale (qui était incarnée dans la matière – précision du traducteur).

Dans les prochains articles, nous parlerons à propos de sujets divers : de la vie et de la mort, du sens de la vie et de la lignée familiale, bien sûr.

Vous pourriez également aimer...

Laissez votre commentaire


Sans commentaires