Articles

Comment devenir un Saint

La Sainteté ne fait pas partie des mérites religieux. Le Saint est celui qui est illuminé par la Lumière, c’est-à-dire qu’il reçoit plus de Lumière que les autres. Un homme saint ne souffre pas, il est capable d’aider les autres par son énergie, sans pour autant se retrouver épuisé.

Hélas, la religion a complètement modifié le sens initial de ce mot et la sainteté ne s’acquiert désormais que par la souffrance. Il faut préciser que la souffrance n’amène pas à la sainteté. Le martyre est une forme naturelle d’alimentation d’un égrégore religieux. Il est impossible de souffrir pour la Foi! La Foi ne refuse pas la souffrance. La Foi parle de la joie et de la vie, l’histoire des souffrances et de la mort est racontée par la religion.

La Foi et la religion sont deux notions différentes qu’il ne faut pas confondre par ignorance. Ainsi, la Sainteté naît précisément de la Foi. Après le rite de l’Initiation à la Lumière, l’homme commence à non seulement recevoir les Courants Lumineux, mais à les renforcer en plus grâce à certaines pratiques. Ainsi, il devient saint !

Pourquoi vous le cache-on ?

Parce que cela permet le fonctionnement des circuits de contrôle que vous intégrez, de votre plein gré, en pensant qu’il s’agit de votre Foi. De façon étrange, il s’avère que votre voisin a une Foi différente… C’est juste que la Foi est unique, c’est la connaissance de Râ (Lumière). Mais les religions sont nombreuses, ainsi que les manières de souffrir pour un dieu !


Mère Fidèle à la Foi Initiale, Alena Polyn

Vous pourriez également aimer...

Laissez votre commentaire


Sans commentaires