Articles

À propos de l’immortalité

Les gens sont très préoccupés par les pensées sur l’immortalité, car l’inconnu, et donc la Mort, fait peur à tous.

La matière ne peut pas être immortelle, car tout ce qui est matériel doit se décomposer. Mais grâce à cette énergie de décomposition, le nouveau se crée. On le voit très bien dans la nature. Un bourgeon s’éclate et meurt, une feuille naît et grandit, puis elle change d’apparence et, enfin, tombe et se décompose. Mais au printemps, tout se répétera et la feuille pourrie deviendra un engrais pour l’arbre, qui aura de nouvelles feuilles. Les nouvelles feuilles auront le même code, mais leur apparence pourra être un peu différente. Elles pourront être plus grandes ou plus petites et avoir un certain nombre de différences pas très visibles.

Le corps humain est fait de matière, lui aussi, et cette matière est porteuse d’information. L’information ne disparaît jamais et elle a toujours besoin de matière. Elle peut être portée par un livre, un être humain, une vidéo, etc. Mais le porteur est nécessaire. L’information vit aussi dans les objets. Par exemple, vous regardez un objet et vous vous souvenez de quelque chose. Chaque objet porte une histoire. Mais pour l’instant, on parle d’un être humain.

L’être humain est porteur d’information. Son corps contient de l’information, dont chaque cellule est le récipient. Au moment de la disparition du corps, l’information s’encapsule dans l’Âme dans l’attente d’une nouvelle matière. Et, en naissant de nouveau, la matière reçoit immédiatement cette information. Dans notre existence terrestre, la matière est une composante importante de la Vie. Parce que sur Terre, on apprend précisément la création de la matière et l’interaction avec elle. Mais à l’étape suivante de notre développement, nous aurons une autre perception de la réalité et conserverons l’information différemment. Différents enseignements et différentes religions décrivent l’immortalité de l’Âme de façon différente, mais pourquoi l’Âme a-t-elle besoin d’immortalité?

Il existe des méthodes contemplatives où notre objectif est d’aimer tout le monde, de contempler la Vie sans nuire à qui que se soit, de ne pas s’attacher aux biens terrestres et à l’argent et de rester dans un état de contemplation permanente.

Il y a aussi une autre méthode : il faut souffrir pour sauver son Âme. Si vous souffrez sur Terre, vous recevrez ensuite une récompense sous forme de paradis. Ici, on vous promet non pas qu’une messe, mais aussi des jeunes filles et une puissance masculine permanente. Même s’il est difficile de comprendre ce qu’on entend par puissance masculine. Comment peut-on satisfaire les filles, si l’organe masculin est absent?

Dans tous ces cas, on propose à l’être humain d’abandonner son développement et d’arrêter de faire grandir son Âme. La contemplation et la souffrance ne vous apprendront pas à créer. Alors que ce n’est que la création des choses matérielles et la compréhension de la matière qui représentent pour nous notre leçon de Vie sur Terre. Les enseignements religieux nous détournent de notre chemin pour mieux nous gérer, car il est toujours plus facile de gérer les légumes. Mais votre objectif est de vous comprendre vous-même et de ne pas perdre votre chemin.

L’immortalité de l’Âme existe, mais jusqu’à une certaine étape. Chacun de nous a un certain nombre de Vies, comme le nombre de tentatives dans un jeu vidéo, et ensuite c’est fini. Vous devez monter de plus en plus haut dans chaque incarnation. Et ce que vous devez vivre en une seule incarnation, réussir à le vivre ne serait ce qu’après un certain nombre de tentatives non réussies. Cela vaut-il la peine de consacrer vos Vies aux religions et à divers enseignements ? Votre objectif est de comprendre que votre Âme est capable de tout. Il faut commencer à l’étudier, et je vais vous aider à le faire.

Vous pourriez également aimer...

Laissez votre commentaire


Sans commentaires